• Home   /  
  • Archive by category "1"

Natalie Dessay Michel Legrand Chatelet

Véritable star du lyrique, Natalie Dessay enchaîne les succès. A travers le monde, le public aime cette chanteuse atypique, la retrouve à travers ses disques tandis que les professionnels la récompensent. "Ca ne m’empêche pas de pouvoir acheter ma baguette tranquillement et c’est tant mieux", déclare-t-elle en toute simplicité.
En début d’année 2011, la chanteuse incarnait Cléopâtre, dans l’opéra de Haendel. Sous les traits de la Reine d’Egypte, Natalie Dessay exprimait tout son talent virtuose. En janvier 2012, c’est dans un autre opéra, Manon de Jules Massenet, qu’elle excelle. Au même mois, elle se produit sur la scène du Théâtre du Châtelet afin d’y interpréter les plus grands airs composés par Michel Legrand. Cette même scène l’accueille le 4 décembre 2011, dans le cadre d’un récital organisé au profit de la recherche sur la sclérose en plaques.

C’est d’ailleurs à la suite des concerts donnés avec Michel Legrand que Natalie se décide à le solliciter pour l’enregistrement d’un album. IntituléEntre elle et lui, il compile les célèbres standards du compositeur, repris par la soprano préférée des français : Les Moulins de mon coeur, Les Demoiselles de Rochefort, Yentl, Peau d’âne... La Chanson des jumelles y est même réinterprété en duo avec Patricia Petibon ! Au piano, on retrouve bien sûr... Michel Legrand.
Sortie le 21 octobre 2013.

Natalie Dessay aime les aventures collectives. Emballée par son expérience scénique avec Michel Legrand, la chanteuse a décidé de s’associer avec trois autres artistes pour une nouvelle série de concerts : Agnès Jaoui, Helena Noguerra et la guitariste Liat Cohen. Ensemble, ces quatre Parisiennes ont eu des envies de soleil et livrentRio Paris, un album aux couleurs du Brésil ! Direction la célèbre ville, mondialement connue pour son carnaval, ses plages qui ont accueilli la finale de la Coupe du monde de football en 2014 et accueillent en 2016 les Jeux olympiques d’été.
Ce projet a été présenté en live, avec des spectacles en mai et juin 2014, à Marseille, Rouen, Limoges, Compiègne... A Paris, deux concerts sont donnés : le 19 mai 2014 aux Bouffes du Nord, puis le 10 juin 2014 au Théâtre Déjazet.

Après le projet Entre elle & lui, vendu à 75 000 exemplaires, l’aventure Rio Paris, hommage au Brésil d’une Parisienne curieuse de tout, il était temps de se retourner sur le parcours d’une artiste à part. Le double album De l’opéra à la chanson revient ainsi sur 20 ans d’une carrière unique, de la Reine de la Nuit à la Traviata, de Haendel à Bach, de Over the Rainbow à Cole Porter.
En 2017, Natalie Dessay rejoint le label Sony Music à l’occasion du projet Pictures of America. Elle y revisite les plus célèbres chansons de la comédie musicale américaine et du jazz en y associant à chaque fois un tableau du maitre Edward Hopper : Leonard Bernstein, Cole Porter, Duke Ellington, Franck Sinatra, Steven Sondheim, Thelonious Monk, Bill Evans… Quelques semaines plus tard, la diva reprend les Lieder de Schubert, sur un disque enregistré à Berlin, avec Philippe Cassard au piano.

Le 17 novembre 2017, Natalie retrouve son cher complice, Michel Legrand, pour l’album Between Yesterday & Tomorrow. Sur des textes d’Alan et Marilyn Bergman, cette suite de chansons contant la vie d’une femme, de la naissance à la mort en passant par l’amour et la maternité, et magnifiquement orchestrée par Michel Legrand, accompagné de 85 musiciens, consacre Natalie Dessay au sommet de son art.
Retrouvez la célèbre soprano lors de concerts exceptionnels les 29, 30 et 31 mars 2018 au Théâtre des Champs-Elysées.

Pour découvrir l’agenda 2017 des concerts à Paris, cliquez ici. Pour l’agenda 2018 des concerts à Paris, cliquez là.
Et pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !

Un message, un commentaire ?

Printemps 1964 : Le Festival de Cannes décerne sa Palme d’Or au film musical de Michel Legrand et Jacques Demy, Les Parapluies de Cherbourg. 50 ans plus tard, le Théâtre du Châtelet rend hommage à cette œuvre intemporelle et réunit, pour cette nouvelle production, une distribution de premier ordre menée, à la baguette, par Michel Legrand lui-même.

Geneviève vit avec sa mère qui tient une boutique de parapluies à Cherbourg. Amoureuse de Guy, ce dernier est appelé sous les drapeaux en Algérie et quitte la ville. Les amants se séparent, se promettant un amour éternel. Mais Geneviève découvre bientôt qu’elle est enceinte et finit par céder aux pressions de sa mère en épousant Roland, un riche bijoutier qui la convoite depuis longtemps.

Lorsque Guy rentre à Cherbourg, il découvre le mariage de Geneviève et retrouve sa tante gravement malade dont s’occupe fidèlement Madeleine, amoureuse de lui depuis des années. Il se résout à l’épouser et décide d’ouvrir une station-service. C’est à cet endroit que, quelques années plus tard, Geneviève s’arrête un soir d’hiver. Guy voit alors pour la première fois l’enfant qu’ils ont eu ensemble. Après quelques mots échangés, chacun repart vers sa vie.

Avec l'Orchestre National d'Île-de-France.

« Le parti adopté dans la nouvelle production du Châtelet fait la part belle à la musique, sur un plan tant visuel qu'esthétique. Celle-ci donne le ton et même davantage. Le style de Michel Legrand, du Bach mâtiné de jazz, ne se fixe pas autrement que dans la mémoire. (...) La délicate mise en espace conçue par Vincent Vittoz est de même nature. Elle refuse tout ancrage et se déploie en usant avec habileté de décors en noir et blanc à peine esquissés par le dessinateur Sempé. Là encore, la légèreté à son meilleur. » Pierre Gervasoni, Le Monde, 13 septembre 2014

+ d’infos 

One thought on “Natalie Dessay Michel Legrand Chatelet

Leave a comment

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *